2019 : 25ème ÉDITION

TELECHARGEZ LA BROCHURE 2019

BILLETTERIE


CONCERT LE 31 JUILLET À MÉZIDON-CANON


Thomas Dunford : Luthiste, théorbiste et guitariste baroque, Thomas Dunford se produit aussi bien en récital qu’au sein d’ensembles de musique de chambre ou d'orchestres parmi les plus dynamiques de ces dernières années.

Fils de deux grands gambistes, Sylvia Abramowicz et Jonathan Dunford, eux-mêmes élèves de Jordi Savall, Thomas Dunford découvre le luth à l’âge de neuf ans grâce à la musicienne Claire Antonini. Après des études au CRR de Paris, il obtient en 2006 un Premier prix dans la classe de Charles-Edouard Fantin. Il poursuit ses études à la Schola Cantorum de Bâle avec Hopkinson Smith et participe également aux master-classes de Rolf Lislevand et Julian Bream. 

Depuis, il donne des récitals - notamment au Carnegie Hall de New York et au Wigmore Hall de Londres - et apparaît régulièrement, en soliste ou accompagné, dans les plus prestigieux festivals européens tels que le Festival d’Ambronay, celui de La Chaise-Dieu ou encore le Festival d’Utrecht. Attiré par une grande variété de genres musicaux, dont le jazz, il a collaboré avec de nombreux chefs et solistes et s’est produit au sein d’ensembles de musique de chambre et aux côtés de formations reconnues comme Le Centre de Musique Baroque de Versailles, La Cappella Mediterranea, Le Concert Spirituel, Les Arts Florissants et Les Musiciens de Saint-Julien.

Bruno Philippe : Bruno Philippe est né en 1993 à Perpignan. Il y débute le violoncelle avec Marie-Madeleine Mille et suit régulièrement les masterclasses d’Yvan Chiffoleau. Il poursuit ensuite ses études au CRR de Paris dans la classe de Raphaël Pidoux. En 2009, il est reçu à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo et intègre la classe de musique de chambre de Claire Désert. Par la suite, il participe aux masterclasses de David Geringas, Steven Isserliss, Gary Hoffman, Pieter Wispelwey et Clemens Hagen au Mozarteum de Salzburg. De 2014 à 2018, il étudie en tant que jeune soliste à la Kronberg Academy avec Frans Helmerson.

En 2018, Bruno est nommé Révélation Instrumentale aux Victoires de la Musique Classique. Auparavant, il avait remporté le Troisième Grand Prix ainsi que le Prix du meilleur récital au Concours international André Navarra en 2011. En 2014, il remporte le prix Nicolas Firmenich au festival de Verbier puis le Troisième prix et le prix du public au prestigieux Concours International de l’ARD de Munich. Il reçoit également un Prix Spécial au Concours international Tchaïkovsky en juin 2015 ainsi qu’un Prix Spécial pour sa performance remarquable au Concours Feuermann à Berlin en novembre 2014. En 2015, Bruno Philippe est nommé Révélation Classique de l’ADAMI et en 2016, il remporte le Prix pour la Musique de la Fondation Safran dédié au violoncelle. En 2017, il est lauréat du concours Reine Elisabeth de Bruxelles.  Bruno Philippe se produit dans de nombreuses salles en France dans le monde : Konzerthaus de Berlin, Alte Oper de Francfort, Teatro Colon à Bogota, Flagey à Bruxelles, Bayericher Runfunk à Munich, Salles Pleyel, Cortot, Gaveau à Paris, Théâtre des Bouffes du Nord, Philharmonie de Paris, Auditorium du Louvre, Grange au Lac à Évian, Auditorium de Bordeaux, MC2 de Grenoble, Théâtre de Cornouaille, Salle Molière à Lyon… Il participe aussi aux festivals de Verbier, Sommets Musicaux de Gstaad, Cello Biennale d’Amsterdam, Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, Festival Radio France Montpellier-Occitanie, SWR-Festspiele, Rheingau Musik Festival, Mecklenburg-Vorpommern Festival…

En concerto, Bruno Philippe se produit avec le Radio-Sinfonie-OrchesterFrankfurt et l’Orchesterakademy du Schleswig-Holstein Musik Festival sous la direction de Christoph Eschenbach, avec l’Orchestre Dijon-Bourgogne sous la direction de Gabor Takacs-Nagy, avec le Bayerische Rundfunk, le Münchener Kammerorchestrer, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre de la Garde Républicaine, l’Orchestre Symphonique National de Colombie, le Slovak State Philharmonic ou encore l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Il a l’occasion de jouer avec des musiciens de renom : Gary Hoffman, Tabea Zimmermann, Gidon Kremer, Christian Tetzlaff, Antje Weithaas, Timothy Ridout, Stephen Waarts, David Kadouch, Alexandra Conunova, Renaud Capuçon, Jérôme Ducros, Tanguy de Williencourt, Antoine Tamestit, Sarah Nemtanu, Lise Berthaud, Christophe Coin, Jérôme Pernoo, Raphaël Pidoux, Emmanuelle Bertrand… En musique baroque, il se produit aux côtés de Jean Rondeau, Thomas Dunford, Lea Desandre et est notamment membre de l’Ensemble Jupiter.

Son premier disque consacré aux Sonates de Brahms, enregistré avec le pianiste Tanguy de Williencourt pour le label Evidence Classic, est sorti en 2015. En 2017, il rejoint le label Harmonia Mundi et sort un album Beethoven-Schubert en sonate avec Tanguy de Williencourt. Son nouvel album consacré à la musique russe, avec le pianiste Jérôme Ducros sort au printemps 2019 toujours pour le label Harmonia Mundi.

Bruno Philippe joue un violoncelle de Carlo Tononi prêté par la Beare’s International Violin Society.


Thomas Dunford :


Bruno Philippe :