2019 : 25ème ÉDITION

TELECHARGEZ LA BROCHURE 2019

BILLETTERIE


CONCERT LE 4 AOUT À PONT L'EVEQUE


Flannan Obé : Flannan Obé débute parallèlement des études de comédie et de chant dès le lycée, aux Cours Florent et dans plusieurs conservatoires parisiens; formation qu’il complète par des cours de danse (classique, modern jazz et claquettes).

Alternant les rôles de barytons aigus et de ténors, il travaille désormais sa voix avec Raphaël Sikorski. Depuis plusieurs années, il suit également les stages d’interprétation du répertoire américain donnés par le directeur musical new yorkais, Christopher Denny.

Au théâtre, il aborde des répertoires variés, allant de la tragédie (Racine, Dostoïevski) au boulevard (Feydeau, Guitry, Labiche, ou Courteline).

Mais c’est dans les spectacles alliant théâtre et chant qu’il connaît le plus de bonheur.

Sept ans durant, il fut Gaston dans le trio Lucienne et les Garçons qui s’est produit à Paris et au festival d’Avignon. Leur deuxième création, Music-Hall, a remporté le Prix de la SPEDIDAM lors de la « Cérémonie des Molières 2006 ».

En 2008, il rejoint la compagnie Les Brigands pour l’opérette Arsène Lupin banquier, de Mirande, Willemetz et Lattès, donnée au Théâtre de l’Athénée puis en tournée en France.

L"année suivante, il tient le rôle de Volteface dans La Cour du Roi Pétaud  un opéra-bouffe de Léo Delibes ; il fait également partie de Au Temps des Croisades de Terrasse et Franc-Nohain, et, plus récemment, de La Grande Duchesse, d’après Offenbach, nommé pour le « Meilleur spectacle musical » aux Molières 2015.

En juin 2010 il fut Hermosa dans l’opéra-bouffe en un acte d’Offenbach, L’île de Tulipatan, à l’Opéra de Rouen, repris en 2011 à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne. Il retrouve le rôle la saison suivante chez Les Brigands, ainsi que celui de Croquefer dans l'opéra-bouffe éponyme..

En 2010, il tient également le rôle titre dans La Nuit d’Elliot Fall de Vincent Daenen, mis en scène par Jean-Luc REVOL, au Vingtième Théâtre et en tournée, nommé pour le « Meilleur spectacle musical » aux Molières 2011. 

En 2015 il était le Comte Oscar dans Barbe bleue d’Offenbach à l’opéra de Nantes, d’Angers, de Rennes et du Mans. En 2016 l’opéra de Nancy lui confie le rôle de John Styx dans Orphée aux Enfers d'Offenbach.

La saison prochaine, il reprendra le rôle de John Styx à l’Opéra de Nantes puis d’Angers (novembre et décembre 2016), puis il sera Hartmann dans « Fantasio », œuvre rare d’Offenbach, dans une mise en scène de Thomas Jolly au Théâtre du Châtelet (février 2017).

Comédien, Flannan apparaît régulièrement à la télévision.

Raphaël Brémard : Né en 1976, Raphaël Bremard commence sa formation musicale auprès de Marie-Paule Nounou et travaille sa technique vocale avec le ténor Gilles Ragon. Sous la direction de Rinaldo Alessandrini, il participe à la IXème Académie Baroque Européenne d'Ambronay. Il chante dans l'oratorio de Noël de Charpentier, puis le Messie de Haendel et la Messe en mi bémol de Schubert.
Il participe à la Passion selon St Jean de Bach et se voit confier la partie ténor de la Missa di Gloria de Puccini. Il interprète également un programme pour deux ténors autour de Purcell et ses contemporains avec l'ensemble Arianna, puis se produit en récital de mélodies (Fauré, Duparc, Britten, Barber, Wolf et Schumann). Il travaille un large répertoire quiintègre non seulement les compositeurs baroques et classiques, mais également ceux du XXe siècle.
En juin 2004, il présente le concours d'entrée au CNIPAL, où il est Pensionnaire pour les saisons 2004-2006.
En décembre 2004, il tient à Marseille le rôle de Piquillo (La Périchole), il est ensuite sur scène Oberon dans Fairy Queen de Purcell. Le Forum Franco Allemand des Jeunes Artistes l’engage en avril 2005 au Stadthalle de Bayreuth, il y est Spärlich (Die Lustigen Weiber von Windsor de Nicolaï). Il est ensuite invité à chanter la partie ténor solo de la Messa di Gloria de Puccini (Cathédrale St Pierre de Montpellier). En juin 2005 à l'Opéra de Marseille, il est Don Ramiro, dans la Cenerentola de Rossini, en novembre de la même année, il chante à Toulon dans Phi-Phi d'Henri Christiné (Ardimedon). En janvier 2006, il se produit dans l'Opéra de Haydn Il Mondo della luna (Cecco). 

Tout en poursuivant sa présence au CNIPAL, Raphaël Brémard est engagé à l'Opéra National de Montpellier, en qualité d' « artiste fidélisé ». Il est notamment Normano dans Lucia di Lammermoor de Donizetti.

Christophe Manien : Il étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient les diplômes de formation supérieure d’accompagnement - direction de chant, d’accompagnement vocal et de musique de chambre.
Pour la scène lyrique, il est chef de chant sur La Métamorphose de Lévinas (Opéra de Lille, direction Georges-Elie Octors), Les Boulingrin d’Aperghis (Opéra Comique, direction Jean Deroyer), The Rake’s Progress de Stravinski (Théâtre de l’Athénée, direction Franck Ollu), L’Amant jaloux de Grétry (Opéra de Versailles, direction Jérémie Rhorer), Passion de Dusapin (Festival d’Aix-en-Provence et Théâtre des Champs-Elysées, direction Franck Ollu), La Colombe de Gounod (La Péniche Opéra), Les Noces de Figaro de Mozart (Opéra Théâtre de Besançon, direction Jérémie Rhorer).
Régulièrement invité par le chœur de Radio France, il joue sous la direction de Kurt Masur, Myung Whun Chung, Pierre Boulez, Eliahu Inbhal et Riccardo Muti.