2019 : 25ème ÉDITION

TELECHARGEZ LA BROCHURE 2019

BILLETTERIE


CONCERT LE 20 JUILLET À CAMBREMER


Musicien de formation, Emmanuel Pleintel a conçu et interprété nombre de spectacles mêlant la musique et le mot : Madame de Sévigné et les Historiettes de Tallemant des Réaux, Il était une fois la Harpe, avec Marielle Nordmann, créé à la Cité de la Musique. Mais aussi Satie rit jaune, monologue pianistique qui voyagera jusqu’en Arabie Saoudite et en Israël, La Viole qui veut se faire aussi grosse que le Clavecin, La Musique et le Jardinier, créé à l’Opéra de Rouen et L’Europe en une fugue et mille opéras à l’Arsenal de Metz et au Festival de Beaune. Il joue avec Daniel Isoir La Pince à linge, fantaisie loufoque et C’est ça qu’est triste, un "seul en scène" qui mêle les univers de Bourvil, Satie et Devos.

Toujours passionné par la pédagogie, il fabrique un système de piano ambulant, le Piano-Van. Ainsi, Pierre et le Loup, avec Daniel Isoir, La Fabuleuse aventure des Bruits et des sons ou les Trois petits cochons musiciens amusent et instruisent les enfants.

2017 et 2018 auront vu une série de concerts avec Nicolas Simon et la Symphonie de Poche pour l’interprétation parlée et chantée des chefs d’œuvres de Bourvil (Flâneries Musicales de Reims, Opéra de Limoges, Musique en Ré...)

En 2018, il aura créé, avec Marie-Pascale Talbot, Babar, de Francis Poulenc, et Children’s Corner pour le centenaire Debussy. Il participe à de nombreuses médiations culturelles avec l’Orchestre Régional de Normandie.

2019 le voit changer légèrement de cap et s’attacher aux mots seuls, sans musique. Ainsi La Cigale éloquente et les Contes de bistrot, série de contes pour tout public, et Les contes pour faire du bruit, pour jeune public, sont les premiers projets de ce nouveau parcours. Il prépare pour juin les Scènes d’Enfants, de Robert Schumann, conte musical avec Marie-Pascale Talbot, et travaille à une adaptation des Aventures du Baron de Münchhausen , avec musiques de Joseph Haydn.